Startups 4 Students

affiche

C’est avec un projet inédit qu’ICN Startup débute l’année 2014.En effet l’association a mené avec joie et succès l’organisation de la première édition de Startup4Students en partenariat avec les Mines Nancy Entrepreneurs, le 23 Janvier sur le campus d’ARTEM. Cet évènement résulte d’une fusion entre les 48 heures entrepreneuriales et du projet de nos homologues des Mines Nancy.Cet évènement, qui poursuit l’ambition des 48 Heures Entrepreneuriales de promouvoir l’entrepreneuriat et d’accompagner les étudiants porteurs de projet, fut à la hauteur de nos espérances.

Vingt-cinq projets innovants d’étudiants ont été présentés au public lors de pitchs, avant d’être soumis individuellement aux conseils d’experts dans le but de les faire évoluer et concrétiser. En fin d’après midi, trois groupes ont été récompensés par le prix du jury (Go flex), le prix ‘coup de cœur’ (Shoe Shoe), et le prix du public (La clef du vélo). La journée s’est alors achevée par un cocktail de clôture convivial réunissant tous les acteurs ayant participé à l’évènement.

Nous tenons donc à vous remercier d’avoir été nombreux à participer à cette 1ère Édition, en effet vous avez été plus de 120 étudiants à avoir répondu présent à cette journée de l’entrepreneuriat. Nous félicitons encore une fois les heureux concepteurs qui auront la chance de porter leur projet à terme ! Un grand bravo aussi aux autres candidats qui ont fait preuve d’une grande capacité d’innovation et d’ambition ! Merci également aux nombreux professionnels de Lorraine et Paris dont le rôle a été indispensable au bon déroulement de l’évènement. Nous remercions donc Jean Charles Weiss diplômé ICN 2013 et fondateur de proactifrance, les banques, les structures d’incubation et d’accompagnement, les universitaires et chercheurs, les juristes, les experts comptables et ingénieurs qui ont fournis aux candidats de précieux conseils en ce qui concerne la réalisation de leurs projets.

Nous espérons que vous avez eu le même plaisir que nous à partager cet après-midi et nous vous donnons rendez vous l’an prochain pour une deuxième édition de Startups4Students !

Publicités

Interview de Hervé Obed, président de l’ILP

Portrait  de Hervé Obed

Portrait de Hervé Obed

1)      Bonjour Monsieur OBED pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Hervé OBED, j’ai 49 ans, je suis marié et j’ai deux enfants. Je suis le PDG fondateur de ProConsultant Informatique, société IT de plus de 5,4M€ de CA (à plus de 75 % à l’international), qui, en Lorraine, conçoit et développe des Systèmes d’Information au service des Médias, en particulier les chaînes de Télévision. Lorrain d’origine, farouchement attaché au (re)développement de ma Région, je Préside par ailleurs bénévolement l’ILP, qui est l’acteur régional du renforcement des Fonds Propres des PME Lorraines.

2)      Pouvez-vous nous présenter l’ILP ?

L’équipe de l’ILP gère 4 Fonds d’investissement (75 M€ au total – Montants d’Investissement entre 100 K€ et 2 M€) dédiés au renforcement des Fonds Propres des PME de Lorraine et des Régions voisines (Grand Est et Grande Région Européenne). Cette offre s’adresse aux entreprises de tous secteurs d’activité et aux différents stades de leur vie (création, développement, transmission, consolidation), dès lors qu’elles ont un modèle économique et une équipe créateurs de valeur. En 30 ans, l’ILP a investi plus de 100 M€ et accompagné près de 500 entreprises. 

3)      « S’investir dans vos projets » est votre leitmotiv ; quels sont les différents leviers dont vous disposez pour agir et qui sont vos partenaires publiques et privés ?

L’ILP gère des Fonds qui sont apportés par des actionnaires institutionnels tant publics (Région Lorraine, BPI…) que privés (quasiment toutes les Banques présentes en Lorraine, dont les Caisse d’Epargne, CM-CIC et BPLC ; et des groupes privés impliqués dans le développement territorial dont EDF, ArcelorMittal, TOTAL, PSA, AREVA….).  Quand l’ILP investit dans une entreprise, ceci se fait au terme d’un échange itératif, qui peut durer plusieurs mois, au cours duquel l’équipe challenge le dirigeant, entre autres, sur son Business Plan , sa stratégie, la connaissance de son environnement. Cet exercice se conclut souvent sur une co-intervention de l’ILP avec OSEO (BPI) et fait généralement levier sur des financements bancaires. De ce fait, le dirigeant peut réaliser son projet avec un plan de financement sécurisé, qui lui permet de se consacrer à 100 % sur des problématiques opérationnelles. Nous essayons au quotidien de faire profiter les entreprises dans lesquelles nous investissons tant de notre connaissance de l’écosystème régional que de nos réseaux. Notre ancrage en région depuis 30 ans nous permet d’être réactifs par rapport aux besoins des dirigeants que nous accompagnons.

4)      Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer?

Notre principal challenge réside dans la levée de nouveaux fonds à gérer provenant d’investisseurs privés. En effet, l’Europe nous impose la contrainte pour nos Fonds Publics / Privés de recueillir au minimum 50 % d’actionnariat Privé. Le contexte actuel n’est pas très propice pour convaincre des Banques (contraintes réglementaires sur leurs Fonds Propres) ou des Groupes (arbitrage pour leurs propres investissements) de souscrire à nos Fonds. Dans ce cadre, nous déployons beaucoup d’ingénierie pour développer des solutions sur-mesure. Par exemple, nous avons créé fin 2012 une Association, REVITAL EMPLOI LORRAINE, qui permet à des Groupes, en particulier Américains, contraints de restructurer leurs sites, d’apporter, via nos Fonds d’Investissement, une contribution destinée à recréer de l’activité dans ces territoires. Cela dit, nous poursuivons nos efforts pour convaincre des Investisseurs potentiels car beaucoup de chose restent à faire. De plus, du fait de notre actionnariat Public / Privé, nous nous mettons en situation d’initiative pour favoriser l’éclosion de nouveaux secteurs d’activité. Ainsi, nous travaillons depuis près de 3 ans au développement d’un Parc de DataCenters sur une ancienne friche sidérurgique située juste à la frontière entre le Lorraine et le Luxembourg (Alzette-Belval). Cette opération est soutenue par l’ensemble des Pouvoirs publics qui ont mis en place des outils spécifiques (création d’une Procédure d’Urbanisme sur mesure : Opération d’Intérêt National ; et d’un Etablissement Public d’Aménagement). Faire éclore l’économie numérique de demain sur les terres d’un ancien fleuron sidérurgique des 19 et 20 ème siècle constitue un défi passionnant pour nous !

5)      Quels conseils donneriez-vous à un jeune entrepreneur ou porteurs de projets?

Si vous avez envie de créer, allez y ! Je connais des pairs créateurs dont le projet n’a pas été couronné de succès ; en revanche, je n’en connais pas un qui regrette d’avoir tenté l’aventure. En tant qu’ancien créateur d’entreprise, je fais passer au quotidien cet esprit de prise de risque à l’ILP. Nous devons encore progresser en France sur l’idée que l’échec n’est pas une fin, mais le brouillon de la réussite. La Lorraine est une terre, riche d’atouts, en particulier le goût du travail bien fait, qui créé un terreau fertile pour la bonne concrétisation des projets. Mon expérience personnelle de création d’entreprise en est une illustration. A la fin des années 90, après un début de vie professionnelle très enrichissant chez APPLE, au cours duquel j’ai pu découvrir le monde de la Télévision,  j’ai décidé, à partir de l’analyse de besoins exprimés par RTL Télévision, de créer ma propre Société, ProConsultant Informatique, à Metz. Nous nous sommes construits au fil des ans une crédibilité nationale et internationale et sommes aujourd’hui parmi les 5 premiers compétiteurs mondiaux dans notre domaine d’activité. Dans la situation économique actuelle, il y a plus que jamais des opportunités à saisir. Ceux qui sauront allier prise de risque, rigueur et travail, ont tous les atouts pour réussir un projet entrepreneurial. L’ILP se tient à leur disposition pour investir à leurs côtés !…

6)      Avez-vous des projets d’investissements à venir ?

Cette période économique incertaine ralentit un certain nombre de projets de développement et de transmission des PME déjà établies. Cependant, nous avons un dealflow nourri de projets d’une part de création et d’autre part de consolidation. Nous avions fort heureusement anticipé cette évolution en créant très récemment deux nouveaux Fonds d’Investissement dédiés à ces besoins : Fonds Lorrain des Matériaux et Fonds Lorrain de Consolidation. Ainsi, en ce qui concerne les projets de starts –up, nous gérons 2 Fonds d’Investissement (SADEPAR et Fonds Lorrain des Matériaux), qui permettent d’investir des montants entre 100 K€ et 2 M€. Nous sommes investis dans des start-up à fort potentiel tant dans le numérique (RMI-ADISTA, MESAGRAPH, PETITE FRIMOUSSE, XILOPIX…), que les matériaux (PROTIP, CLIPSO, PAVATEX, VALORENE …) et les biotechs (SALVECO, GENCLISS, STANIPHARM…) ….  La Lorraine et les Lorrains doivent arrêter de complexer et regretter leurs gloires industrielles d’antan. Pour être très souvent à l’international, dans le cadre de mes activités professionnelles, je peux affirmer que nous avons tous les atouts pour réussir. Nous l’avons démontré plusieurs fois dans notre histoire tant lors de la Renaissance, célébrée mi 2013 à Nancy, qu’au 19 siècle avec les Arts Nouveaux et la révolution industrielle… Il n’y aucune raison aujourd’hui que nous n’y parvenions collectivement.

7)      Enfin pour terminer, pouvez-vous définir en 3 mots ILP-SADEPAR ?

Fort de 30 ans d’expérience et près de 500 entreprises accompagnées, l’ILP peut légitimement s’affirmer aujourd’hui comme un acteur du développement économique de la Lorraine. L’ILP se tient à l’écoute de ses clients pour faire évoluer en permanence son offre. En moins de 3 ans, nous avons, entres autres, doublé le montant des ressources que nous gérons, créé 2 Nouveaux Fonds d’Investissement, mis en place une nouvelle plateforme de collecte de Fonds de revitalisation et amorcé le développement d’un Parc de DataCenters sur le territoire d’Alzette-Belval. Pour remplir ces différentes missions, l’ILP s’appuie sur une équipe resserrée de moins de 10 personnes, où le dynamisme de la jeunesse peut s’appuyer sur l’expérience des plus confirmés.

 

 

Le Start’Up Week-end de Nancy

Actuellement en collaboration avec l’espace de coworking La Poudrière à Nancy, ICN Start’Up vous fait part de l’un de ses principaux évènements, le Start’Up Week-end de Nancy !

Cet événement est organisé par Bruno Martin, l’un de ses principaux organisateurs et en partenariat avec de le Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine, L’Université de Lorraine, Promotech , la CCI…

Le Start’Up Week-end ? Qu’est-ce que c’est ?

L’idée est de réunir une équipe pendant 54 heures afin de travailler sur un projet de startup. Vous arrivez tout seul avec des idées, vous construisez un groupe et vous serez coachés par des mentors pour à la fin proposer votre projet à un jury de professionnels.

Le Start’Up Week-end a donné lieu à de nombreuses créations d’entreprises telles que EatchDay, une application en ligne qui génère un planning de recettes et optimise une liste de course, ou encore Wizzvet qui est une plateforme de télémédecine destinée aux vétérinaires généralistes et spécialistes…

Pour y participer et avoir plus d’informations, rendez-vous sur le site web de l’événement : http://nancy.startupweekend.org/

Le Blog de Studio Chabourg


A quelques semaines de son nouvel événement qui se tiendra mi mai, ICN Start Up tient à vous présenter le nouveau blog d’un de ses partenaires privilégiés, Studio Chabourg.

Laurent Previdente, son fondateur, vous propose de réaliser des vidéos d’environ 1m30 servant de carte de visite pour votre entreprise et qui sont facilement diffusables sur Internet via les réseaux sociaux.

ICN Start Up a pu travailler en étroite collaboration avec la société de Laurent Previdente à plusieurs reprises, que ce soit pour le teaser de la semaine de l’entrepreneuriat de 2012 ou encore celui de notre soirée de décembre 2012. Nous saluons donc l’arrivée de son nouveau blog et nous vous invitons à consulter l’interview que nous avions fait de Laurent le 31 janvier 2012:

https://icnstartup.wordpress.com/2012/01/31/interview-studio-chabourg-films-et-montage-video/#more-256

Découvrez donc tout de suite le travail de Studio Chabourg : http://studiochabourg.com/blog/

Quant à ICN Start Up, nous reviendrons très vite avec de nouvelles interviews mais également avec la semaine de l’entrepreneuriat !